Approche

Notions de base

Automatismes

Au début, c'est humain, lorsque l'on se demande comment jouer telle ou telle notion, on se demande tout d'abord à cette notion telle qu'elle serait jouée en accordage standard, puis on applique les changements induits par l'accordage en quartes, c'est à dire qu'on décale d'une frette tout ce qui est au dessus de la troisième corde.

Je pense qu'il est indispensable d'éliminer au plus vite ce réflexe, afin de penser nativement en quartes. Cet accordage ne prend son sens que lorsqu'il est considéré pleinement, et non comme une déclinaison de l'accordage standard, sinon autant jouer en standard, non?

Cela étant dit, d'experience, cet automatisme se perd assez vite, et puis quand vous, vos mécaniques et vos doigts en auront assez de passer d'un accordage à l'autre, vous serez bien forcé de vous y mettre!

Accordage utilisé

A partir de ce point, les diagrammes et tablatures que je présenterai seront exprimés en considérant que les quatres cordes graves sont baissées d'un demi-ton. L'accordage utilisé devient donc:

Approche

Accords fondamentaux

Les schémas qui suivent permettent une première approche de l'accordage en quarte, et de pouvoir dès à présent réaliser un accompagnement correct. Ce sont des accords de quatre sons, donc possédant quand même une certaine ouverture. Rappelons encore une fois que ces positions s'appliquent à l'intégralité du manche, à partir de n'importe quelle corde.

MajeurMineurSeptième de Dominante (7)
Septième majeure (7M)Septième mineure (-7)Mineur/Quinte diminuée (-7/b5)
Diminué (dim)

En analysant ces positions, on peut déjà observer les relations existantes entre leurs composantes, par exemple, entre les accords 7M et -7, on peut visualiser le déplacement de la tierce et de la septième d'un demi-ton. Ceci est bien sûr déjà le cas avec l'accordage standard, mais gardez bien à l'esprit que nous pouvons ici faire abstraction de l'emplacement initial sur le manche:

Essayez de placer une rythmique sur des grilles simples, en utilisant ces accords. A titre d'exemple, voici le theme et la grille de "All Of Me", un standard du "Real Book" (version pdf):

Et un exemple d'accompagnement (pdf):

Mon objectif n'est pas d'évoquer la rythmique à utiliser: à vous de créer la votre!

Approche

La gamme majeure

Voici plusieurs schémas possibles de gamme majeure:

Position IPosition IIPosition III
Exemple en E
Position I
Position II
Position III
Chacun de ces fragments peut être utilisé comme un élément de notre jeu. En n'importe quel endroit du manche, quelle que soit la tonalité de la gamme que nous voulons jouer, nous pouvons nous réferer à ces positions. N'oublions pas également que l'accordage symétrique apporte un coté "cyclique" aux positions. Nous pouvons donc visualiser aisément les enchainements possibles entre les positions:
Quelques enchaînements simples
Je n'évoquerai pas ici le travail des gammes par des exercices, d'autres ouvrages sont bien plus complet à ce sujet. L'important pour l'instant est bien de se familiariser avec ces positions simples, sans chercher la virtuosité qui apparaîtra de toutes façons naturellement. Essayez par exemple d'improviser sur des II-7/V7/I7M, en utilisant la gamme majeure relative au I7M, en différents endroits du manche.
II-V-I en C Majeur
D-7G7C7M
Exemple (mp3) <-- non disponible pour l'instant (j'ai pas eu le temps)
II-V-I en F Majeur
G-7C7F7M
Exemple (mp3) <-- non disponible pour l'instant (j'ai pas eu le temps)

Lorsque vous serez assez familiers avec ces positions, vous pourrez essayer d'improviser sur des themes simples, comme par exemple "Blue Bossa" (pdf):

Vous pouvez utiliser une gamme de Eb majeur sur la partie (A), une gamme de Db majeur sur les quatre premières mesures de la partie (B), puis à nouveau une gamme de Eb majeur sur les quatre dernières mesures)

Voici un exemple d'improvisation sur "Blue Bossa" (version pdf et mp3 (non dispo pour l'instant)). J'y fait figurer les schémas des gammes utilisées, essayez de toujours recaler ce que vous jouez à ces points de repères.

Approche

Les pentatoniques

Ah, les pentatoniques. Que deviendrait-on sans elles?
Pour faire très succinctement, voici trois schémas de pentatoniques mineures:

Position IPosition IIPosition III
Exemple en F
Position I
Position II
Position III
A vous de les faire tourner dans tous les sens. Je ne vais pas vous faire un cours sur leur emploi, je suis sûr que vous en connaissez l'utilité. Mais bon, voici une grille de blues en D, pour y appliquer une pentatonique mineure de D:
D7G7D7%
G7%D7%
A7G7D7A7
exemple (mp3)

Approche

Le travail des thèmes

All of Me

Toujours afin de se familiariser avec l'accordage, le travail des themes sont un bon moyen d'integrer les nouvelles positions qui en sont issues.
A titre d'exemple, voici le thème de "All Of Me", sous forme de tablature (version pdf): Il existe une infinité de manières de jouer ce thème. J'ai privilegié dans cette interpretation une position unique, entre la 8° et la 12° frette. Essayez de visualiser les gammes et les positions dans lesquelles s'inscrivent le thème. Ceci vous permettra d'avoir toujours une base sous vos doigts et de jouer sans faire d'erreur.

Beaucoup d'entre nous ont toujours abordé la guitare en termes de positions et de tablatures, sans faire de lien avec les notes "absolues", autrement dit, avec le solfège. Les grilles et tablatures sont des outils importants dans l'étude de la guitare, mais la lecture d'une partition et son application sur la guitare apportent une grande liberté et permettent de se détacher d'un aspect purement mécanique. Si vous êtes déjà lecteur, vous serez probablement dérouté par le travail à réaliser pour passer à ce nouvel accordage. Ne vous inquiètez pas: la cohérence de ce système permet d'acquérir très vite les nouvelles notions.

Voici un récapitulatif du manche de la guitare et des notes correspondantes, suivant l'accordage en quartes:

Blue Bossa

Je vous propose maintenant un autre exemple de tablature sur le thème de "Blue Bossa" (version pdf): Faîtes le même travail que sur le précédent thème: analysez les positions utilisées et la manière dont elles s'inscrivent dans les schémas de gammes.

Que dire de plus?

Oui, que dire de plus? Il n'y a pas de magie: travaillez les thèmes du Real Book!